VISITE AU CENTRE DE CRISE ET DE SOUTIEN (CDCS)

Le nouveau Directeur (Ambassadeur Éric Chevallier) a insisté sur l’importance d’un lien

étroit avec les Conseillers Consulaires élus.

Le CdCS vise à l’amélioration de l’infrastructure informatique et à l’augmentation du niveau

de performance et de réactivité. Une meilleure articulation avec les militaires notamment

sur les conditions d’extraction et des plans de contingence sera prête pour la fin de l’année

en recherchant une meilleure couverture sur l’ensemble du monde. Forts d’une expérience

et d’un savoir faire exceptionnels, des partenariats avec d’autres pays au travers de leurs

Ambassades sont également recherchés.

Une Convention a été signée avec la Croix Rouge Française afin de permettre de mobiliser

les stocks en cas de besoin et ainsi être plus efficient sur le déploiement de matériel et de moyens.

Une campagne de géo référencement des français sera opérationnelle avant la fin de l’année et cela ne concernera que les personnes qui acceptent d’être enregistrées, sachant que la diffusion de la LEC est interdite dans 15 pays pour des raisons de sécurité.

 

Force de proposition efficiente participant concrètement au renforcement de la sécurité des communautés françaises à l’étranger, cette commission s’attache à définir plusieurs axes de travail de fonds, notamment autour du livret de sécurité et en collaboration avec le Sénat, sur la création d’un fond de secours pour nos compatriotes victimes de catastrophes naturelles et de crises politiques. 

En présence de conseillers consulaires venant du Burkina Faso, dont la capitale a été récemment frappée par une attaque terroriste visant les intérêts français, nos collègues, directement impliqués dans la gestion de cette crise, ont apporté des éclairages sur le déroulement de cet évènement permettant des éclairages appelant un certain nombre d’améliorations sur lesquelles il est impératif de réfléchir pour la gestion des crises à venir…